Conseils de pose

 

La pose de gazon en rouleau nécessite une bonne condition physique et un minimum de savoir-faire. Si vous souhaitez réaliser vous même cette opération, vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des actions à mener pour mener à bien votre projet.
Si vous ne pensez pas pouvoir réaliser ces travaux vous-même ou même par simple curiosité, vous pouvez nous contacter, nous vous réaliserons un devis dans les plus brefs délais.

 

En préambule, il faut savoir qu'une installation réussie de gazon en plaques demande principalement quelques connaissances sur la manière dont le gazon pousse et une bonne dose de bon sens ! Malheureusement, même avec de bonnes connaissances, certaines étapes d’une bonne installation sont parfois oubliées, ce qui peut se traduire par un affaiblissement du gazon voire par sa mort. Bien sûr, quelques-unes des étapes du processus optimal peuvent être évitées dans certains cas, mais dans la mesure du possible, ces étapes devraient toutes être suivies de près de façon à donner au nouveau gazon la chance d’atteindre son but.

Selon Gazons Parisiens , les étapes à suivre sont :


 

Etape 1 : Bien comprendre les caractéristiques du gazon

Contrairement aux semences, lesquelles ont seulement 2 périodes de semis idéales pour leur germination, le gazon en rouleau peut se poser à n’importe quelle saison de l’année.

Si notre déplaqueuse arrive à l’extraire car le sol n’est pas gelé, le client peut l’installer. Bien sûr, il n’enracinera pas aussi vite ni aussi profondément pendant les mois de froid, mais le gazon vivra. De fait, si après le 15 octobre environ, on souhaite travailler une surface de gazon sans travailler dans la boue, le gazon en rouleau est la seule solution.

Le gazon est extrait et vendu principalement en 4 formats :

- rouleaux standard (0,4 m x 2,5 m)
- rouleaux standard (0,4 m x 2 m)
- format Big Roll (0,75 m x 20 m)
- format Magnum Roll (1,2 m x 16 m)


Lorsque le gazon est déplaqué, 80% des racines sont coupées. La lame de la machine déplaqueuse peut s’ajuster de façon à ce que le rouleau soit si épais qu’il ne puisse pas être ramassé. L’idéal pour un bon enracinement est qu’il soit coupé fin (1,5 mm), puisqu’un gazon de coupe épaisse fera des racines sur le nouveau sol avec beaucoup plus de difficultés et moins de profondeur qu’un gazon de coupe fine.
Très peu de personnes préparent le nouveau sol comme il faut : souvent les rouleaux de gazon sont posés sur le sol compacté, lequel est dur comme une pierre et ceci n’invite pas le gazon à s’enraciner. Par conséquent, lorsque vous installez du gazon en rouleaux de coupe fine, ses racines auront tendance à ne pas avancer dans le sol dur. Elles ne peuvent pas.

Le gazon de coupe fine (autour de 15 mm) a moins d’habitat autosuffisant pour vivre : de ce fait, il doit chercher une nouvelle surface vers le bas pour survivre.

 


 

 

ETAPE 2 : Préparer le terrain

Avant de poser un gazon en rouleau, comme pour semer un gazon, il est nécessaire de préparer le sol. Le gazon est à poser sur de la terre végétale après l’application d’un engrais starter. Il ne nécessite ni apport de compost ou de terreau. Les plaques se posent sur une terre propre et nivelée.
Matériel nécessaire : une bêche, un motoculteur pour les grandes surfaces, un râteau, une griffe, un rouleau à gazon.

 

Début à partir d'un sol nu

Pour que le gazon se développe, il a besoin d’un bon contact gazon-sol. Parfois, on prétend poser le rouleau sur la végétation déjà existante, sans aucune préparation. Ceci mène presque irrémédiablement à l’échec. Donc si vous avez une couche de gazon ou de mauvaises herbes, le premier pas est l’élimination de celles-ci. Pour réaliser un nivellement correct, il est nécessaire de labourer la terre puisqu’elle sera la surface sur laquelle vivra le gazon.

L’étape suivante que nous recommandons est d’envoyer un échantillon représentatif du sol pour faire une analyse de laboratoire. Pour peu de frais, de nombreux laboratoires réalisent une bonne analyse du sol avec des recommandations basées sur les déficiences détectées, de façon à pouvoir rajouter les amendements et nutriments nécessaires afin d’améliorer la fertilité et le pH.
 

Décompactage du sol

C’est le moment de décompacter le sol avec un motoculteur : il s’agit d’une bonne opportunité d’incorporer n’importe quel amendement aux premiers centimètres du sol.

Si nous préparons correctement le terrain, nous pouvons obtenir des racines en 7-10 jours. Ajouter des amendements sur la partie supérieure sera bénéfique non seulement dans la phase d’établissement, mais aussi dans les époques de chaleur et de stress hydrique.

En cas d’installation d’un système d’arrosage, il doit se faire une fois que la surface ait été décompactée, mais avant que la surface finale ne soit préparée.

Nivellement du sol

Après avoir labouré la terre, il faut éliminer les résidus de la surface, tels que pierres, mottes, débris de construction, souches, branches, etc..., de façon à ce que ceux-ci n’interfèrent pas au développement des racines ni au mouvement de l’eau. Puis il faut faire un nivellement final pour lisser la surface. L’idéal est de faire ce pas manuellement avec le râteau. Le faire à l’aide d’un tracteur avec un outil risque de compacter le terrain.

Application d'un engrais "starter"

Même si la fertilisation et les amendements ont été réalisés, il est intéressant d’appliquer à la surface un engrais riche en phosphore, pour qu’il y ait les aliments nécessaires au gazon dès le moment de l’installation.

Humidification du sol avant l'installation du gazon en plaques 

Il faut humidifier le terrain pendant quelques jours avant l’installation des plaques de façon à faire une bonne couche de réception du gazon. Dans beaucoup de cas, un surplus d’arrosage est réalisé ou un excès d’eau appliqué, jusqu’au point où il est peu pratique ou presque impossible de poser le gazon car on se retrouve avec une surface boueuse.

 


 

ETAPE 3 : Installer le gazon en plaques

Installer le gazon immédiatement après sa livraison.

Le gazon en plaque ne doit jamais être commandé avant que la préparation du terrain ne soit complète, car les rouleaux doivent toujours être installés juste après être arrivés sur place. Plus le gazon reste enroulé, plus il va se détériorer car l’activité naturelle des micro-organismes qui vivent dans le sol du rouleau extrait avec le gazon génère de la chaleur, et celle-ci ne peut pas se libérer quand la plaque est enroulée. En plein été, le rouleau de gazon s’échauffe rapidement.

En automne, hiver et printemps, où les températures sont plus fraîches, l’espérance de vie du rouleau augmente jusqu’à 2-3 jours sans signes évidents d’échauffement ou de jaunissement. Mais quand les températures sont supérieures à 21 °C, il est nécessaire de le poser le jour même de la livraison.

S’il n’est pas possible de les poser juste après leur arrivée, il convient de les entreposer dans un endroit ombragé afin de les maintenir frais. Il est également recommandé d'installer la plaque de gazon pendant la période la plus fraîche de la journée. En été, le mieux est de commencer à poser les rouleaux aussi tôt que possible le matin, avant que le soleil ne commence à chauffer la surface du sol. Si ce n’est pas possible, il faut rafraîchir en amont le sol pour ne pas poser les racines du gazon fraîchement déplaqué sur une « poêle ». Il est également approprié de commencer à rafraîchir la partie verte du rouleau jusqu’au moment de le poser, même si ceci augmente le poids du rouleau et rend difficile son installation. Enfin, il convient de commencer la pose avec une ligne droite.

Par où commencer l’installation du gazon en rouleau ?

L’idéal est de prendre cette décision en se basant sur la ligne droite la plus longue du site. De cette façon, nous verrons moins de joints pendant la première semaine. L’idéal est de les disposer comme les briques dans la construction d’une maison.

Plaquer les bords fermement

L’une des plus grandes erreurs qui sont vues au placage par les professionnels est de voir les jointures flottantes ou non soignées. Le sol est rempli de semences de mauvaises herbes, et si nous ne posons pas le gazon sur ces semences, celles-ci vont germer. Avec des joints bien serrés, nous diminuons l’opportunité de germination des semences de mauvaises herbes.

Arroser tout de suite

Le fait d’attendre pour arroser une fois le travail de pose complètement terminé n'est pas recommandé. Si nous attendons la fin du travail pour procéder à l'arrosage, il y a un gros risque que nous nous retrouvions avec le gazon brûlé.

Installation en pente

Dans beaucoup de cas, nous nous demandons s’il vaut mieux poser le rouleau transversal à la pente ou dans le sens de la pente. En ce qui concerne le gazon, il n’y a pas beaucoup de différences. Ce qui est nécessaire c'est d’ancrer la plaque au sol dans les zones de pente maximale, par le biais de piquets, agrafes, goupilles, etc... Dans les zones de pente extrême, il faut mettre 2-3 agrafes par rouleau et une agrafe dans les zones moins prononcées.

Rouler ou ne pas rouler ?

Il y a beaucoup de poseurs qui recommandent le roulage après l’installation, mais cette décision va dépendre principalement de la préparation du terrain et du nivellement qui aura été effectué.

Rouler provoque le compactage du terrain, qui est l’un des principaux problèmes qu’affronte le gazon, donc l’idéal est de faire une excellente préparation du terrain et un nivellement pour ensuite installer le gazon avec un parfait contact plaque-sol. Dans ces cas, le roulage ne sera pas nécessaire.

 


 

ETAPE 4 : Immédiatement après l'installation

 

Arroser immédiatement

La clé la plus importante pour l’installation réussie d’un gazon est le système d’arrosage. Le gazon a besoin d’être arrosé après l’installation.

Les arrosages doivent être légers de façon à ce que se maintiennent humides les plaques et les premiers centimètres du sol, puisqu’au début le gazon n’a de racines que dans le rouleau et a besoin de s’enraciner dans le terrain. Il est inutile d’appliquer de grandes quantités d’eau au terrain puisqu’au début les racines n’y sont pas. Il est plus efficace d’arroser normalement mais beaucoup plus fréquemment. Jusqu’à 4-5 fois par jour en période de chaleur et ce pendant une dizaine de jours.

IMPORTANT

Garder à l'esprit que le gazon en rouleau pendant les 10 jours après la pose doit rester constamment humide et donc arroser peu importe le moment de la journée.

 


 

ETAPE 5 : Conseils pour les soins ultérieurs

L'arrosage

Arroser jusqu’à ce que le gazon s’enracine, l’arrosage sera le facteur le plus important. Le rouleau peut être posé sur le terrain le mieux préparé, mais s’il n’a pas d’eau, il va mourir. Il faut se rappeler que la plupart des racines se sont perdues dans le déplacage et que le gazon doit développer de nouvelles racines, ce pour quoi il a besoin de notre aide. Il lui faut un sol humide mais pas boueux sinon cela créera un environnement anaérobique qui asphyxiera les racines.

Alors, quelle est la quantité d’eau suffisante ?

Il faut utiliser le sens commun et faire un suivi de près. Nous devons lever un bord du rouleau et voir si le gazon est humide. Quand un rouleau est sous stress hydrique, celui-ci passe d’une couleur verte saine à un gris bleuâtre.

Si la préparation du terrain ainsi que l’installation du gazon et l’arrosage sont correctement réalisés, en 7-10 jours vous devriez être capable de réduire l’apport en eau sans avoir de problèmes.

La tonte

Avant de faire les premières tontes, il faut attendre que le gazon commence à s’enraciner dans le sol. Mais il ne faut pas le laisser trop de temps (8-10 jours) car celui-ci continuera à pousser après l’installation, ce qui entrainera des aspects de non soin et des scalpages dans les premières coupes qui peuvent causer la mort du gazon. Quand vous ferez les premières tontes, il faut diminuer la quantité d’eau apportée de façon à ce que l’on puisse marcher sur le gazon avec une tondeuse sans causer de dommages.

Il est conseillé de tondre souvent, une à deux fois par semaine selon la saison. Les gazons très poussés font beaucoup de déchets qui, laissés sur place, asphyxient la pelouse.

Il ne faut pas tondre plus d’1/3 de la hauteur des brins d’herbe.

La fertilisation

Ne commencez les apports d'engrais qu'après un mois d'enracinement.

Ensuite,
fertilisez régulièrement tous les 2-3 mois avec des engrais appropriés selon les saisons ainsi que les carences de votre sol et de votre gazon.
 

IL NE VOUS RESTE PLUS QU'A PROFITER DE VOTRE GAZON !

Accédez au guide pdf de l’entretien du gazon ICI
Accédez au guide pdf de la pose du gazon ICI

Calculer mon prix

Choisissez votre produit
1. Indiquez votre surface
2. Choisissez votre mode de livraison

Livraison à mon domicile

Retrait au dépôt d’île-de-France

Lundi à samedi de 8h à 10h
> voir le plan google map
3. Choisissez la date de livraison
Prix total :
00,00 € TTC